Questions diverses

A partir de quel potentiel peut-on envisager l’implantation d’une station de lavage ?

Avant d’envisager l’implantation d’une station, il faut réaliser une étude de faisabilité qui tient compte de la population sur la zone de chalandise retenue, du nombre de véhicules sur le secteur, des habitudes de lavage.

 

 

Une station de lavage est-elle considérée comme une installation classée ?

Non les stations de lavage ne sont pas considérées comme des installations classées, mais elles doivent respecter certaines dispositions au niveau de leur rejets.

Elles doivent être équipées de débourbeurs pour la décantation des particules lourdes et le fil d’eau doit être envoyé sur un séparateur d’hydrocarbures avant rejet dans le réseau des eaux usées.

 

 

Quels sont les meilleurs emplacements ?

Les terrains situés sur les zones commerciales, sur des axes fréquentés avec une circulation pas trop rapide, les emplacement à forte visibilité, restent des emplacements stratégiques.

 

 

Quelle surface faut-il prévoir ?

On considère qu’il faut 200m2 par piste de lavage qu’elle soit manuelle ou automatique. Cette surface intègre les accès, les pistes de lavage proprement dit et les dégagements sur lesquels se situent les périphériques : aspirateurs, gonfleurs, …

 

 

Un permis de construire est-il nécessaire ?

Si le projet intègre des pistes couvertes, la surface des toitures dépassant 20m2, il est obligatoire de déposer un permis de construire avant d’effectuer les travaux.

 

 

Quel est le montant des travaux à effectuer pour implanter une station ?

En première approche, on peut considérer un budget de l’ordre de 100,00 € H.T. le m2. Cette somme recouvre le génie civil, la voirie et réseaux divers, les amenées d’eau, d’électricité, les débourbeurs, le séparateur d’hydrocarbures, …

 

 

Comment finance-t-on une station de lavage ?

Généralement, le matériel est financé soit en crédit bail, soit en crédit classique sur une période variant selon l’importance du projet de 5 à 7 ans.

 

Les différents organismes bancaires apprécient que le promoteur du projet autofinance une partie du montant global du projet.

 

 

Quel est le montage fiscal le plus fréquent ?

Une SCI acquiert le terrain sur lequel sera implantée la station de lavage. Cette SCI le loue sur la période correspondante à son financement et pour le même montant à une SARL qui elle exploite la station.

 

 

Est-il intéressant de racheter une installation existante ?  

Oui, dans certains cas, il est intéressant de racheter de l’existant en vue de rénovation. Cela permet d’avoir une idée du chiffre d’affaires réalisé précédemment, de bénéficier du génie civil existant, de la clientèle.

 

 

Combien de temps s’écoule-t-il entre la signature du bon de commande et le lavage des premiers véhicules ?

Dans le cas d’un projet neuf avec dépôt de permis, le délai minimum est d’environ 7 mois. En effet, il faut monter le dossier de permis de construire,le déposer, puis après son obtention, apurer le délai de recours des tiers, réaliser l’ensemble des travaux pour recevoir le matériel, monter le matériel, assurer la mise en service de la station.

 

 

Doit-on rester en permanence sur son centre de lavage ?

Non cela n’est pas nécessaire, par contre , il est souhaitable de vérifier tous les jours, la propreté de la station et le bon fonctionnement de l’ensemble des moyens de paiement : monnayeurs, lecteurs de cartes d’abonnement et distributeur automatique de cartes d’abonnement à partir de la carte bancaire.